Maria Tello

Maria Tello

Pasteur des enfants

J’ai connu le Seigneur depuis ma tendre enfance et ma rencontre personnelle avec Lui date de 1985 dans le mouvement Eglise de Christ, où j’ai bénéficié d’un excellent formateur dans l’étude de la Parole. J’ai très vite manifesté certains dons sans réaliser vraiment ce que c’était mais j’avais la conviction qu’il s’agissait de l’Esprit de Dieu en moi. J’ai notamment fait partie du groupe de louange et eu la charge des comptes. J’ai également occupé le poste de responsable du groupe de femmes.

En 1996, les enfants de l’église m’ont choisie comme responsable de l’école du dimanche. Dieu m’avait préparée avec l’enseignement que je donnais à notre mon fils à la maison et plus tard j’ai eu la confirmation prophétique de cela.

En 1997, j’ai pris activement part à côté de mon mari, Leo, dans l’ouverture et le suivi de l’église El Galileo. Au sein de cette assemblée, j’ai assumé les mêmes fonctions. C’est aussi à cette époque, qu’avec Léo, nous avons commencé l’intercession et j’ai alors eu la confirmation, par l’exercice de ceux-ci, des dons que le Seigneur m’avait donnés.

En 2001, nous avons fusionné avec l’église Institucion te Ama car nous avions faim d’avoir plus de Lui et il semblait alors que la complémentarité de nos deux assemblées apporterait quelque chose de positif dans cette recherche. En tant que couple, nous avons travaillé à l’intercession, l’évangélisation, dans le groupe d’Anciens. Nous avons suivi des couples en difficulté et j’ai également continué l’école du dimanche.

En 2004, nous sommes arrivés en Suisse avec les membres de l’église Institucion te Ama et avons commencé à travailler dans l’intercession jusqu’à l’ouverture de l’église en 2006. Nous avons œuvré à l’évangélisation de rue à Lausanne jusqu’en août 2008 et ensuite, le Seigneur nous a conduits à Orbe.

A la fin de l’année 2010, le Conseil d’Anciens m’a proposé la charge de l’enseignement des enfants et plus tard de rejoindre ledit Conseil comme diaconesse.

Je partage pleinement la vision décrite par mon mari et ce que je désire le plus est de pouvoir continuer à aider les couples par notre exemple et qu’ils puissent trouver véritablement l’amour de Dieu pour s’aimer comme nous nous aimons.