Jacques Gétaz

Jacques Gétaz

Pasteur

La bible nous enseigne que sans berger, le peuple s’égare. Dieu Lui-même se présente comme le bon berger (Jean 10.11 / Ps 23) et qu’Il désire nous conduire dans de verts pâturages près des eaux paisibles. Dès lors, des hommes et des femmes reçoivent ainsi cet appel de notre Seigneur Jésus-Christ pour veiller sur son église (Jérémie 3.15 / Ephésiens 4.11).

C’est en 1985 que j’ai accepté Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur. Depuis 1989, j’ai notamment servi l’église de notre Seigneur Jésus-Christ comme responsable de groupes de jeunes, formateur de leaders, directeur et pionnier de camps pour la jeunesse (14-20 ans) et cela jusqu’en 2002.

J’ai suivi une école biblique issue du mouvement baptiste (cours par correspondance) pendant près de deux ans et participé à plusieurs séminaires pratiques dans le cadre de cette école. Par la suite, j’ai suivi divers séminaires de formations complémentaires (Eau-vive Provence, Fil à plomb avec Bruce Thomson, Formation de leaders, Niko & Ropes courses ainsi qu’un séjour de plusieurs mois sur une base de JEM en Oregon, (USA) pour ne mentionner que les principaux).

En 2003, je me suis établi dans le Nord Vaudois et j’ai fréquenté la communauté chrétienne évangélique à Orbe. Après quelques mois passés au sein de cette assemblée, j’ai rejoint l’équipe de responsables puis en 2007, le groupe des Anciens lors de la fondation de l’Eglise Evangélique d’Orbe à la dissolution de l’Association la Fraternité Chrétienne.

Cette assemblée n’avait alors pas la capacité d’assumer une charge pastorale et j’ai donc partagé cette charge avec les autres Anciens de la communauté, coaché par un ami pasteur du réseau Destinée jusqu’en 2012. A cette date, nous avons rejoint le réseau de Kingdom Faith (Angleterre) dont nous partageons la vision et avec lequel nous entretenons actuellement des relations.

A la fin de l’année 2013, le conseil d’Anciens me confiait la charge pastorale, ce que j’ai accepté dans un premier temps pour une durée  d’une année, tout en gardant mon emploi séculier et coaché par le Pasteur Silvano Perotti.

En janvier 2014,  certain de cet appel pastoral, j’ai quitté définitivement mon travail séculier pour assurer à plein temps la charge pastorale de l’EEO (Eglise Evangélique d’Orbe). Je garde toutefois une étroite relation avec le Pasteur Silvano Perotti car je considère le coaching comme une nécessité dans des postes tel que le mien.

Bien qu’atypique, mon parcours m’a permis de me former solidement dans plusieurs domaines de la vie chrétienne et d’acquérir une excellente connaissance théologique de la Parole qui déclare notamment que sans vision le peuple est sans frein (Proverbe 29.18).

Il est donc nécessaire de conduire avec une vision claire, des objectifs simples, atteignables par tous :

1.     Une mission – Une goutte d’eau chaque jour, c’est ce que nous pouvons apporter facilement autour de nous par notre présence, un sourire, un encouragement, une action, un temps d’écoute, une prière etc. Une goutte d’eau c’est peu de chose, mais donnée chaque jour avec foi et persévérance changera forcément la vie de celui qui la recevra. Une goutte d’eau, c’est une action à la portée de tous qui fera assurément une différence importante au fil du temps (Jean 4.14 / Jean 7:38).

2.     Un ADN  – L’assurance d’être membre d’une famille. Construire et marcher ensemble dans notre appel, qui est de prendre soin les uns des autres (Jean 13.35) et apporter du soulagement à ceux qui sont dans la souffrance que cela soit dans leur chair ou dans leur âme.

3.     Un avenir – Conduire l’un et l’autre à exercer son don au profit de tous et l’aider à croître dans l’exercice de celui-ci (1 Pierre 4.10 / 3 Jean 1.2). Qu’il sache marcher en s’appuyant sur la connaissance de la Parole afin de fortifier sa foi du salut sur le fondement qui est Christ (1 Pierre 1.9)